santé

Candidoses digestives

Les envies de sucre boulimiques et les sautes d’humeur sont souvent liées à un candidose crée par les intolérances alimentaires et le déséquilibre de la flore intestinale.

qu’est ce qu’une candidose?

Le candida albicans est une levure (on peut dire un champignon) : un hôte qui est présent normalement dans notre intestin et qui ne crée pas de symptômes lorsque qu’il est maintenu par de bonnes bactéries.

Si on consomme du sucre, on va le nourrir il va prendre la place des bonnes bactéries et passe à sa forme vicieuse filamenteuse (il mute en réalité)

Malheureusement le candida albicans de par sa perversité est capable de passer la barrière hématoencéphalique et parler à notre cerveau pour lui ordonner de manger du sucre ou du moins lui susciter une envie irrépressible de sucre car le candida adore le sucre. C’est de la manipulation!

Il ne s’agit pas d’une vue de l’esprit, c’est réél et largement prouvé connu pas qu’au niveau clinique mais aussi des preuves scientifiques. 

Le candida adore le sucre et va provoquer la plus grande dépendance au sucre. Il ne s’agit aucunement de faim mais d’envies sans que l’on puisse en expliquer la raison

L’envie est compulsive et on peut faire une fixation sur le sucre. On devient accro aux sucreries mais on peut manger aussi des féculents en excès. c’est un cercle vicieux qui continue avec les intolérances alimentaires.

Plusieurs stades : certaines personnes en moins de symptômes que d’autres (alternance sucré-salé…boulimie…)

L’intestin communique avec le cerveau. Le candida albicans va brouiller les connexions avec votre cerveau et nous envoyer des messages de manger du sucre même inconsciemment.

 Le candida adore le sucre et va provoquer la plus grande dépendance au sucre. Il ne s’agit pas de faim mais d’envies sans que l’on puisse en expliquer la raison.

Le candida peut à lui seul synthétiser 35 molécules toxiques connues et va induire chez la plupart des personnes ; des troubles du transit : constipation suivi d’un transit accéléré.., humeur changeante, grosse fatigue avec effet « gueule de bois ».

Nos mitochondries qui sont nos centrales énérgétiques produisent moins  d’ATP (cad d’énérgie)  avec le candida et cela va générer beaucoup de fatigue et faiblesse musculaire.


COMPULSIONS SUCRÉES, BOULIMIE LE CANDIDA PARLE À NOTRE CERVEAU

Le candida albicans de par sa perversité est capable de passer la barrière hématoencéphalique et parler à notre cerveau pour lui ordonner de manger du sucre ou du moins lui susciter une envie irrépressible de sucre car le candida adore le sucre. C’est de la manipulation!

Encore une fois il ne s’agit pas d’une vue de l’esprit c’est réél et largement prouvé connu pas qu’au niveau clinique mais aussi des preuves scientifiques. 

Le candida adore le sucre et va provoquer la plus grande dépendance au sucre. Il ne s’agit pas de faim mais d’envies sans que l’on puisse en expliquer la raison.

L’envie est compulsive et on peut faire une fixation sur le sucre. On devient accro aux sucreries mais on peut manger aussi des féculents en excès. c’est un cercle vicieux qui continue avec les intolérances alimentaires.

Plusieurs stades : certaines personnes en ont mins que d’autres (plus léger et pour d’autre c’est plus fort : sucré-salé…boulimie…)

LA CANDIDOSE ET LA BAISSE DE LA SÉROTONINE ont une origine digestive. L’intestin communique avec le cerveau. Le candida albicans va brouiller les connexions avec votre cerveau et nous envoyer des messages de manger du sucre même inconsciemment.

LA CANDIDOSE ET LA BAISSE DE LA SÉROTONINE CRÉENT UNE ADDICTION AU SUCRE qui ont donc une origine digestive.

AUTREMENT DIT VOS ENVIES DE SUCRE ONT UNE ORIGINE DIGESTIVE.

SEROTONINE : c’est associé au bien être, la relaxation , c’est aussi la préparation au sommeil (c’est le précurseur de la mélatonine), la régulation en partie de l’appétit.

MANQUE DE SÉROTONINE = RECHERCHE DE SUCRE

Sur le moment, on mange du sucre et cela peut faire du bien mais notre corps en redemande aussitôt et on tombe dans le piège car le candida aussi se régale. 

DONC UNE FLORE INTESTINALE PERTURBÉE (à cause des intolérances alimentaires, du manque de végétaux dans votre alimentation, d’aliments industriels pris en excès…) va conduire à de l’inflammation et à une baisse la sérotonine ….. ET À DES ENVIES DE SUCRE!

D’ou l’importance de suivre une diète anti candida stricte pendant un certain temps et de rééquilibrer la flore intestinale et la barrière intestinale!

Mes recommandations:

  • éviction du sucre, des levures et du chocolat (même noir)
  • recherche des intolérances alimentaires
  • réparation de la porosité intestinale
  • rééquilibrage la flore intestinale
  • Gestion envies de sucre avec un complexe

Cela devrait aller beaucoup mieux au bout de 3 mois de cure. Votre intestin vous remerciera!

Naturosympatiquement vôtre !

Nadine

Pour vos accompagnements en cabinet à Bourgoin-Jallieu ou à distance , me laissez vos coordonnées dans le formulaire de contact .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.