santé

Problèmes digestifs et repas festifs

La fête de Noël. Puis ensuite, après Noël, arrivent les fêtes du nouvel an.

Pour quelqu’un n’ayant pas de troubles digestifs, ces fêtes sont synonymes de joie, de bonheur, de partage, et de bons petits plats riches, copieux et succulents.

Et pourtant, pour quelqu’un qui a des problèmes digestifs déjà en temps normal, ces fêtes peuvent alors signifier stress, angoisse, appréhension, et douleurs digestives aigues.

Alors comment peut-on gérer au mieux ces repas de fête, lorsqu’on souffre de troubles digestifs ?

Et d’autant plus comment gérer un repas de fête lorsqu’on a des intolérances alimentaires, ou que nos maladies digestives nous empêchent de pouvoir manger les aliments composant ces repas de fête ?

Pour certains les repas de fête représentent un véritable calvaire ultime : car au lieu d’être heureux de partager ces bons repas, on voit chaque plat présenté comme une tentation à laquelle ne pas céder, car vous savez que ces plats qui vont font énormément envie mais que si jamais vous en mangez ne serait-ce qu’une bouchée, vous allez alors le payer pendant des semaines, et voir des mois en terme de douleurs et conséquence…

Donc vraiment, lorsque vous voyez approcher les fêtes, vous appréhendez énormément, et n’avez qu’une envie : vous terrer chez vous sous la couette et pleurer toutes les larmes de votre corps.

Ces problèmes digestifs se traitent assez facilement pour cela un questionnaire approfondi vous sera poser sur votre façon de vous alimenter avec un bilan alimentaire à compléter sur quelques jours nous serons d’une grande utilité.

Nous savons que l’estomac a un PH très acide et doit contenir à minima une forte acidité pour broyer vos aliments en plus de la mastication ! qui est la priorité ! beaucoup d’entres vous mangez trop vite, vous ne mastiquez pas et ensuite vous en êtes malade.

Un test sur 5 jours au bicarbonate de soude vous sera envoyé pour voir si votre estomac manque d’acidité . Mais dans un premier temps nous éteignons ce feu , il faudra désenflammer le tube digestif et la muqueuse de l’estomac ainsi que le grêle.

Pour cela ce que je te propose le GASTRAZYME : tu peux en mâcher deux ou les avaler avec un verre d’eau après ton repas du midi et du soir. Lien ci-joint: URL de la remise: 0413451https://www.energeticanatura.com/k/0413451

Un repas de fête : oui mais cela n’est pas que ça

Oui effectivement, qui dit fête dit repas.

Mais es-tu sûr que si tu ne manges pas tes assiettes servies, la fête sera gâchée ? Non, pas du tout. On a tendance à se focaliser sur le repas, mais en réalité ce qui fait la beauté de ces fêtes de fin d’année, c’est tout autre chose : le partage, les cadeaux, la famille, l’ambiance.

Quelques soient les raisons qui vous ont fait manger des aliments non tolérés pendant les fêtes, ce qui est important est de ne pas regretter et au moins d’en avoir profité !

Et pour vous soulager de vos douleurs les jours suivants, je vous recommande un petit verre d’argile verte et/ou charbon végétal activé.

Pensez toujours à avoir dans votre pharmacie du gastrazyme , tous les consultants en sont plus que ravis et adieux les reflux et mauvaises digestions !

Et surtout boire beaucoup d’eau  : je recommande aussi des tisanes, et notamment tisane de romarin, tisane de thym 

Alors très très belles fêtes de fin d’année à chacun de vous !

Naturosympatiquement vôtre ! Nadine

2 réflexions au sujet de “Problèmes digestifs et repas festifs”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.