Huiles essentielles

Quelques bienfaits d’huiles essentielles sur l’insuffisance veineuse

L’INSUFFISANCE VEINEUSE :

L’insuffisance veineuse est un véritable fléau qui touche essentiellement les femmes dans 70 % des cas.

Parfois ce sont les grosses veines qui sont atteintes et qui deviennent incontinentes, c’est-à-dire incapables d’être assez toniques pour faire remonter le sang des chevilles jusque dans la circulation générale.

Chez d’autres personnes, ce sont au contraire les petites veinules qui posent problème ou encore la circulation capillaire qui, au niveau des micro-vaisseaux, ne s’effectue plus normalement. Les vaisseaux lymphatiques qui « doublent » la circulation veineuse peinent parfois à faire remonter la lymphe vers le haut pour rejoindre la circulation générale.

Les grosses et moyennes veines , en cas de dysfonctionnement, sont à l’origine des varices. Les petites veinules sont responsables des sensations de lourdeurs et de picotements. Les capillaires provoquent les mêmes sensations avec des rougeurs et des démangeaisons ; les vaisseaux lymphatiques donnent de l’œdème et de la lourdeur.

L’exercice physique améliore grandement ce travail et l’immobilité le freine, surtout la position assise avec les jambes croisées qui serait à proscrire totalement.

Les huiles essentielles agissent sur la tonicité de la paroi des veines et des capillaires et fluidifient le sang et la lymphe. Les principales H.E. utilisées sont :

  • LE CITRON : tonique général et détoxifiant qui stimule les veines et les décongestionnent.
  • LE CYPRES : qui agit plus sur les petits capillaires, les rougeurs et les picotements.
  • LA MENTHE POIVREE : qui relance de façon globale la circulation véno-lymphatique.
  • LE NAOULI : indiqué en cas de cellulite et d’œdème.
  • LE PATCHOULI : qui améliore les symptômes veineux associés à de l’eczéma.
  • LE PIN : qui possède une action veineuse mais aussi musculaire.
  • LA LAVANDE VRAIE : qui, ajoutée au citron et au cyprès est un tonique veineux et diminue l’œdème et la cellulite.

Quelque-soit le problème veineux, la meilleure utilisation est le bain tiède, surtout pas trop chaud et au moins 3 heures avant l’heure du coucher. On mélange 1 ou plusieurs huiles (6 gouttes en tout) dans un peu de bain moussant afin qu’elles soient solubles dans l’eau.


Les jours ou vous êtes pressé par le temps, vous pourrez prendre une douche puis appliquer 4 gouttes en tout du mélange des huiles citées dans une cuillère d’huile d’avocat, à étaler en massage sur les jambes.

Citronnier (Citrus limon) BIO, 10 ml

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.